Mathilde LA CASSAGNERE

Mathilde La Cassagnère

Mathilde La Cassagnère est maitre de conférences de littérature anglophone à l'Université Savoie Mont Blanc
mathilde.la-cassagnere@univ-smb.fr

Équipe de recherche

Texte, Image et arts numériques (axe 2.3).

Frontières et recréation à la croisée des arts (2.3.2)

Mots-clés

Les animaux. L'expérience onirique. La femme. Virginia Woolf. Angela Carter. Iris Murdoch. William Shakespeare. D. H. Lawrence. Ted Hugues. Edgar Allan Poe.

Thèmes de recherche

• Animaux. Le bestiaire comme symbolique privilégiée de la psyché dans le théâtre de Shakespeare, dans le récit et la poésie anglaises du 20ème siècle (Ted Hughes, Angela Carter, Virginia Woolf, D. H. Lawrence). Glissements de perspectives (chez Woolf, Hughes): représentation de l’animal non plus comme symbole de l’humain mais pour lui même ; passage de l’anthropocentrisme au zoocentrisme ; de l’animal objet à l’animal sujet, doué d’une perception qui lui est propre.

• L’expérience onirique. Inscription de l’expérience onirique chez T. Hughes, T. de Quincey, E.A. Poe et dans le théâtre de Shakespeare.

• La femme. La femme objet, image, fantasme (Poe, de Quincey, I. Murdoch). La femme sujet dans ses subversions des valeurs patriarcales (A. Carter, I. Murdoch, V. Woolf), partenaire de l’homme dans la descente aux enfers ou au contraire dans la quête d’une intégrité psychique (D. H. Lawrence) où fluctue le genre (Woolf). La femme, ses métamorphoses et sa « variété infinie » dans le théâtre de Shakespeare.

• Lecteurs, lectures. La lecture inhérente à la création artistique : relectures, réécritures, et parodies dans le palimpseste du théâtre de Shakespeare, de la fiction d’I. Murdoch et d’A. Carter. Les représentations de l’expérience de la lecture (chez I. Murdoch, A. Carter, E. A. Poe): la métalepse dont « le plus troublant est bien dans cette hypothèse inacceptable et insistante que vous et moi appartenons peut-être à quelque récit » (G. Genette, Figures III).

Ouvrage individuel

La Vision dans l’univers romanesque d’Iris Murdoch. Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 1998. 503 p.

Ouvrage en co-direction

La Surface. Textes réunis par Mathilde La Cassagnère et Marie-Odile Salati. Écriture et représentations n°1 (2005), Laboratoire LLS, Université de Savoie. 304 p.

Articles publiés

  1. « Angoisses et plaisirs de la lecture dans l’univers romanesque d’Iris Murdoch », Études Britanniques Contemporaines, n° 12, 1997, pp.41-48.
  2. « “Estuary of the dead” : l’imaginaire de la mort dans la poésie de Ted Hughes », Études Britanniques Contemporaines, n° 17, 1999, pp.47-56.
  3. « L’écriture comme subversion : The Werewolf d’Angela Carter », Figures de la subversion, Annales de l’Université de Savoie, numéros 26/27, 1999, pp.115-122.
  4. « La mort et le simulacre dans Ligeia d’E. A. Poe », Le Simulacre, Annales de l’Université de Savoie, n° 30, 2002, pp.169-178.
  5. « “Secret inscriptions” : une lecture des rêves d’angoisse dans les Confessions de De Quincey », dans Confessions of an English Opium-Eater (CAPES / Agrégation Anglais), dir. Laurent Bury, Paris : Ellipses, 2003, pp.145-159.
  6. « Autobiographie et écriture dans les Confessions of an English Opium-Eater de T. De Quincey ». http://conferences.univ-lyon2.fr/index.php/opium/conf_opium/paper/view/4/7
  7. « Surface, altération et altérité dans le Richard II de William Shakespeare », La Surface : accidents et altérations, collection Écriture et représentations, n°12, Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Chambéry, Université de Savoie, 2010, pp.91-102.
  8. « Flush de Virginia Woolf : de l’humain à l’animal sur les surfaces instables de l’Angleterre victorienne et de l’Italie du milieu 19ème siècle », La Surface instable, collection Écriture et représentations, n°20, Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Chambéry, Université de Savoie, 2012, pp.105-118.
  9. « Heavy nothings in Virginia Woolf’s Kew Gardens », The Journal of the Short Story in English - Les Cahiers de la Nouvelle n°60, Belmont University, Nashville, et Centre de Recherches Inter-Langues, Université d’Angers, Printemps 2013, pp. 15-30. http://jsse.revues.org/1341
  10. « Human intelligence as a discontent : the death instinct and the recovery of psychical integrity in the bestiary of Women in Love », D. H. Lawrence and the Discontents of Civilisation, Études Lawrenciennes, n° 45, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2014, pp.77-94. http://lawrence.revues.org/218
  11. « Éternelles retrouvailles: une lecture d'Antoine et Cléopâtre de Shakespeare », Les Retrouvailles des époux dans la littérature et les arts, collection Écriture et représentations, n°27, Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Études Transfrontalières et Internationales, Chambéry, Université Savoie Mont Blanc, 2014, pp.121-144.
  12. « Obscene beasts: the stage behind the scenes in A Midsummer Night’s Dream », article en anglais dans la revue Sillages critiques [En ligne], 20 | 2016, 17 pages. http://sillagescritiques.revues.org/4413

Articles à paraitre

• « “The lens of a mad eye” : hallucinating animals in Ted Hughes’s early poetry ». Article issu d’une communication au congrès international « Breaking Through : Impaired / Heightened Senses » organisé en janvier 2016 à la Sorbonne Nouvelle Paris 3 par l’unité de recherche PRISMES.
• « Fox in the head: crossing the human-animal border with Ted Hughes ». Article issu d’une communication au congrès international et pluridisciplinaire « Borders and areas of contact in Anglophone cultures, literatures, and art » organisé en novembre 2016 à l’Université de Strasbourg par l’unité de recherche SEARCH.

Communications

• « Ne tirez pas sur l’excentrique : une lecture de Under the Net, d’Iris Murdoch ». Communication pour le colloque de la Société des Études Anglaises Contemporaines, novembre 1997.
• « Impudeur et ravissement dans les romans d’Iris Murdoch ». Communication pour le colloque de la Société des Études Anglaises Contemporaines, novembre 2000.
• « Bienséance et violence dans Women in Love de D. H. Lawrence ». Communication au congrès de la SAES, Metz 2002.
• « Regard, transparence et transparaître dans un poème de Ted Hugues : “Pike” ». Communication pour l’atelier « Écriture et psychanalyse » du colloque de la SAES sur « La Transparence » organisé par l’Université de Limoges en 2012.