Cristina VIGNALI

Cristina Vignali

Maître de conférences, section 14

courriel : cristina.vignali-de-poli@univ-smb.fr

Docteur en Etudes italiennes

Habilitation à Diriger des Recherches. Université Paris Nanterre.
Date de soutenance : 26 novembre 2019. Titre du dossier d’HDR : Textes en miroir, textes-miroirs : les étapes d’une recherche.

Ancienne élève de la SSLMIT de Trieste, Scuola Superiore di Lingue Moderne per Interpreti e Traduttori, en Italie
Agrégée d’Italien (3e rang)
Directrice du Département LEA de l’Université Savoie Mont Blanc (USMB)
Porteuse du projet Alcotra FEAST avec l’Université de la Vallée d’Aoste (USMB chef de file)
Coordinatrice (USMB) du Master LEA ‘DIET’ (double diplôme de Master avec l’Université de la Vallée d’Aoste)
Co-directrice de la Double Licence Droit-LEA (DLA, Annecy)
Membre élue du CAC et de la CFVU, Université Savoie Mont Blanc

Rattachement scientifique principal :

LLSETI, Axe 1 : Héritages, Milieux, Médiations. Équipe 3 : « Conflits et échanges culturels en Europe, Méditerranée, Italie ».

Rattachements secondaires :

ERIAC, Équipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles, EA 4705, Université de Rouen.
L.I.S., Littératures, Imaginaire, Sociétés, EA 7305, Université de Lorraine, Nancy.

thèmes de recherche

  • Perception du monde contemporain chez des écrivains et dramaturges des XXème et XXIème siècles (Dino Buzzati, Guido Morselli, Erri De Luca, Dario Fo, Edoardo Nesi).
  • Étude des traductions françaises de la prose de Dino Buzzati.

mots clés : roman, nouvelle, théâtre, éducation morale, pouvoir politique, émigration, société, traduction, traductologie. 

Publications

Ouvrages (ouvrage individuel ; directions et coordinations d’ouvrages scientifiques)


[1] VIGNALI-DE POLI, Cristina, La parole de l’autre. L’écriture de Dino Buzzati à l’épreuve de la traduction, préface de Marie Hélène Caspar, Bern, Peter Lang, 2011, collection « Franco-Italica », vol. 8, 314 p., ISBN 978-3-0343-0594-5.

[2]  VIGNALI-DE POLI, Cristina (dir.), Figures de la crise et crises de la figuration dans l’œuvre de Dino Buzzati, Chambéry, Université Savoie Mont Blanc, 2018, collection « Italica », vol. 3, 383 p., ISBN 10 2-919732-81-1.

[3] VIGNALI-DE POLI, Cristina (dir.), P.R.I.S.M.I. n. 12. « Alla fine… una riga si potrà salvare ». Dino Buzzati (1906-1972) quarante ans après, Neuville-sur-Saône, Éditions Chemins de tr@verse, 2014, 338 p., ISBN 978-2-313-00494-4.

Articles parus dans des revues à comité de lecture

     
[4] « La retraduction de Poema a fumetti de Dino Buzzati : une réécriture post-idéologique ? », in Cadernos de Tradução, vol. 39, n. 1, 2019, Florianópolis, Universidade      Federal de Santa Catarina, p. 168-190, ISSN 2175-7968.
       
[5] « L’immigration comme atout économique et sociétal : le modèle coopératif de Riace en Italie », in RIELMA. Numéro spécial 2018 (« Productions et identités locales en contexte de mondialisation »), sous la dir. de J. Brémond et G. Galeote, Cluj-Napoca, Roprint, 2018, p. 155-166, ISSN 1844-5586. 
     
[6] « Le roman Un amore de Dino Buzzati : ou de la rencontre entre gallicismes et anglicismes », in Cahiers de CRELINGUA, vol. 21, sous la dir. de J.-P. Gabilan, Paris, Les Amis du CRELINGUA (Centre de Recherche en Linguistique Anglaise), 2018, p. 123-140, ISBN 978-2-9552158-4-5.
 

[7] « “Un po’ di dettato… Su, i quaderni a posto!...”. Educazione e cultura morale dei bambini nel Buzzati novellista e drammaturgo », in Italies. Enfances italiennes. Représentations et poétiques de l’enfance du XIXe au XXIe siècle, n. 21, sous la dir. de Y. Gouchan, Aix-Marseille, PUP, 2017, p. 161-182, ISBN 9791032001424.
 

[8] « Romanzo di una strage, ou de l’art au service de la ‘vérité’ ? », in Transalpina. Le cinéma italien d’aujourd’hui entre film politique et film engagé, vol. 19, sous la dir. de Mariella Colin, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2016, p. 99-114, ISBN 978-2-84133-839-9.
     
[9] « Les François de Liliana Cavani : de la révolution au ‘riflusso’ », in Metamorphoses of the novel. Analele Universitatii din Oradea, Fascicula Limbasi Literatura Româna,  vol.  22,  Oradea,  Universitatii  din  Oradea,||amp||#160; 2015, p. 159-174, ISSN 1224-7588.
     
[10] « Il mantello di Buzzati: riscrittura teatrale della figura femminile », in Mosaico Italiano, Speciale Buzzati. In memoria di Almerina Buzzati. Centodieci e lode Dino Buzzati (1906-1916), vol. 1, sous la dir. de Antonio R. Daniele, Rio de Janeiro, Editora Comunità, anno XIII, n. 143, 2015, p. 10-17,  ISSN 2175-9537.
       
[11] « La représentation de l’argent dans la prose d’Edoardo Nesi : entre splendeur et misère », in P.R.I.S.M.I., n. 13. Économie-culture : transferts conceptuels et appropriations réciproques, sous la dir. de F. De Poli, Neuville-sur-Saône, Chemins de tr@verse, 2014, p. 305-332, ISBN 978-2-313-00516-3.
     
[12] « Buzzati et Mondadori : une correspondance inédite », in P.R.I.S.M.I., n. 13. Économie-culture : transferts conceptuels et appropriations réciproques, sous la dir. de F. De Poli, Neuville-sur-Saône, Chemins de tr@verse, 2014, p. 81-100, ISBN 978-2-313-00516-3.
     
[13] « La nostalgie de l’enfance chez Dino Buzzati », in P.R.I.S.M.I. n. 12. « Alla fine… una riga si potrà salvare ». Dino Buzzati (1906-1972) quarante ans après, sous la dir. de C. Vignali, Neuville-sur-Saône, Éditions Chemins de tr@verse, 2014, p. 107-124, ISBN 978-2-313-00494-4.
     
[14] « Insegnare l’italiano a teatro con Dario Fo », Pratique et enjeux dans la didactique des langues aujourd’hui, n. 4, sous la dir. d’Ana-Isabel Ribera Ruiz De Vergara, 2013, « Épilogos », p. 51-64, ISBN 978-2-919501-03-8.
     
[15] « Dario Fo, lecteur du Décaméron », in Literature and History after upheavals. Analele Universitatii din Oradea, Fascicula Limbasi Literatura Româna, vol. 20, Oradea, Universitatii din Oradea, 2013, p. 87-96, ISSN 1224-7588.

Articles parus dans des ouvrages collectifs
     

[16] « Sicilian Ghost Story, tra cronaca e finzione: analisi di un adattamento filmico », in Le vie dell’italiano: mercanti, viaggiatori, migranti, cibernauti (e non solo). Percorsi e incroci tra letteratura, lingua, arte e civiltà, Firenze, Franco Cesati Editore, 2020.

[17] « La retraduction de Poema a fumetti de Dino Buzzati, entre mythe et réécriture », in La traduction comme source de création, sous la dir. d’Anne Béchard-Léauté, Neuville-sur-Saône, Éditions Chemins de tr@verse, 2018, « Les Cahiers d’ALLHIS||amp||#160;», 5, p. 379-390, ISBN 978-2-313-00584-2.
     
[18] « "Questo Natale-boom della abbietta società dei consumi" : réflexions sur la critique du consumérisme dans les textes de Noël de Dino Buzzati », in Figures de la crise et crises de la figuration dans l’œuvre de Dino Buzzati, sous la dir. de Cristina Vignali, Chambéry, Université Savoie Mont Blanc, 2018, « Italica », vol. 3, p. 245-259, ISBN 10 2-919732-81-1.
     
[19] « "Che cosa meravigliosa la prostituzione". Entre tradition et transgression : la question de la prostitution dans l’œuvre de Dino Buzzati », in Les langages littéraires au carrefour des cultures, sous la dir. de R. Monteil, Paris, Orizons, 2018, p. 215-232, ISBN 979-10-309-0129-0.
     
[20] « Le voyage d’émigration dans l’œuvre d’Erri De Luca », Récits de migration. En quête de nouveaux regards, sous la dir. de J.-I. Ghidina et N. Violle, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2015, p. 179-194, ISBN 978-2-84516-677-6.
     
[21] « La chanson populaire comme instrument de dénonciation dans le théâtre de Dario Fo et Franca Rame », in Le tradizioni popolari nelle opere di Pier Paolo Pasolini e Dario Fo, sous la dir. de Lisa El Ghaoui et Federica Tummillo, Pisa-Roma, Fabrizio Serra Editore, 2014, « Biblioteca di Studi Pasoliniani », vol. 3, p. 45-55, ISBN 9788862276337.
     
[22] « L’altérité insaisissable : ego et figure maternelle dans la prose de Dino Buzzati », in Filiations. Le créateur et ses figures parentales, vol. 3, sous la dir. de N. Bonnet et V. Liard, Université de Bourgogne, 2014, ISSN 2110-5855.
     
[23] « L’étrange inhumanité de l’humain. Sur les traces des lieux morselliens de Dissipatio H.G. », in Lieux bizarres, sous la dir. de A. Morini, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2012, p. 447-460, ISBN 978-2-86272-611-3.
     
[24] « Pourquoi retraduire Dino Buzzati ? », in Autour de la retraduction. Perspectives littéraires européennes, avec un texte inédit de Jean-René Ladmiral, sous la dir. d’E. Monti et P. Schnyder, Paris, Orizons, 2011, « Universités », p. 227-240, ISBN 978-2-26-08801-5.
     
[25] « Le poids de l’enfance dans les récits de Dino Buzzati », in Enfance et identité nationale dans la littérature italienne du XVIème au XXème siècle : regards croisés, sous la dir. de Rosaria Iounes-Vona, Metz, Université Paul Verlaine/Centre de recherches « Ecritures Recherches en littérature », 2010, p. 121-135, ISBN 978-2-917-403-17-4.
     
[26] « Les fonctions symboliques de la porte dans l’œuvre de Dino Buzzati », in Seuils et Rites. Littérature et culture, sous la dir. de T. Collani et P. Schnyder, Paris, Orizons, 2009, p. 221-232, ISBN 978-2-296-08744-6.
     
[27] « Le journal intime d’une adolescente à l’épreuve de la traduction », in Recherches en littérature et civilisation européennes et hispano-américaines. Mélanges Gérard Brey, sous la dir. d’A. Colombo, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2009, p.||amp||#160;421-432, ISBN 978-2-84867-245-8.

     
Articles parus dans des Actes de Colloques ou suite à des journées d’études consacrées aux concours

 

[28] « Les puissants dédoublés dans le théâtre de Dario Fo et Franca Rame » (« Journée d’étude consacrée à Ludovico Ariosto et Dario Fo » – questions 2 et 4 du concours de l’Agrégation d’italien 2010-2012 – organisée par P. Gasparini et R. Monteil, Université Nancy 2, le 15 décembre 2011). Publié le 20 février 2012 sur le site de la Société des Italianistes de l’Enseignement Supérieur (SIES).
     
[29] « Bruits, sons et musique comme éléments de la symbolique buzzatienne », in Parnasse et Paradis. L’Écriture et la Musique, Actes de colloque international (Université Paris 8 - Institut National d’Histoire de l’Art, 14-16 mai 2009), sous la dir. de C. Faverzani, Paris, Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis, 2010, « Travaux et Documents », n. 46, p. 239-252, ISBN 978-2-911860-46-2.

Traductions (de l’anglais vers l’italien)
 

SGUBIN, Marta, Cucinando per Madam. Ricette e ricordi dalla casa di Jacqueline Kennedy Onassis, trad. de l’anglais de Cristina Vignali, Udine, Campanotto, 2002, ISBN 88-456-0471-3. 

Travaux en attente de publication


[31] « Tradurre e ritradurre Buzzati: il caso di Acqua chiusa », in Rileggere Buzzati. Attualità di un progetto trent’anni dopo. Quaderni del Centro Studi Buzzati, collana fondata da Nella Giannetto, Pisa-Roma, Fabrizio Serra editore, à paraître en 2020.
     
[32]  « Femme et révolte dans le recueil L’Infanta sepolta (1950) d’Anna Maria Ortese », in Femmes engagées au cœur de l’action. Espace méditerranéen. Mise en récit(s), mise en image(s), Nancy, PUN, à paraître en 2020.
     
[33] « La retraduction des nouvelles d’Anna Maria Ortese : un cas de répétition ? », in Espaces linguistiques [revue en ligne], n. 1, Limoges, Université de Limoges, à paraître en 2020.
     
[34] « Outils pédagogiques au service d’un espace transfrontalier – retour d’expérience suite à un projet Alcotra », Transalpina, n. 23, à paraître en 2020.

     
Colloques internationaux, journées d’études, conférences et séminaires organisés

 

[1] Cycle de Séminaires d'études italiennes et transfrontalières 2019-2020 dans le cadre des travaux de l’équipe 3 (Conflits et échanges culturels en Europe, Méditerranée, Italie) de l’axe 1 du laboratoire LLSETI, co-organisé avec Silvia D’Amico et Massimo Lucarelli

[2] Cycle de Séminaires d'études italiennes et transfrontalières 2018-2019 (semestre pair) dans le cadre des travaux de l’équipe 3 (Conflits et échanges culturels en Europe, Méditerranée, Italie) de l’axe 1 du laboratoire LLSETI, co-organisé avec Silvia D’Amico et Massimo Lucarelli   
  
[3] Cycle de Séminaires d'études italiennes et transfrontalières 2018-2019 (semestre impair) dans le cadre des travaux de l’équipe 3 (Conflits et échanges culturels en Europe, Méditerranée, Italie) de l’axe 1 du laboratoire LLSETI, co-organisé avec Silvia D’Amico et Massimo Lucarelli   
  
[4] Cycle de Séminaires d'études italiennes et transfrontalières 2017-2018 (semestre pair) dans le cadre des travaux de l’équipe 3 (Conflits et échanges culturels en Europe, Méditerranée, Italie) de l’axe 1 du laboratoire LLSETI, co-organisé avec Massimo Lucarelli.
   

[5] « Anni settanta. L’histoire italienne au prisme du théâtre de Dario Fo », conférence de Jean-Claude Zancarini (PR émérite, ENS Lyon), Université Savoie Mont Blanc, 15 mars 2017.
  
[6] « Figures de la crise ». Dino Buzzati, cent-dix ans après sa naissance », colloque international, Université Savoie Mont Blanc, 17-18 octobre 2016.
Ce colloque a obtenu le Label Scientifique UFI. Il a été réalisé avec le soutien du Centro Studi Buzzati de Feltre, de Lectures Plurielles (Chambéry), de l’association Dante Alighieri (Chambéry).
  
[7] « Alla fine […] una riga si potrà salvare ». Dino Buzzati (1906-1972), quarante ans après sa disparition, journée d’études internationale, Université de Lorraine, 30 novembre 2012.
Financements obtenus : équipe L.I.S., UFR LSH, Istituto Italiano di Cultura de Strasbourg, Consulat d’Italie de Metz, Communauté du Grand-Nancy.
  
[8] Dall’alba al crepuscolo: Nievo e Buzzati confrontati con la storia del loro Paese, conférence animée par Yves Panafieu (PR émérite, Université Rennes 2), Université de Lorraine,  29 novembre 2012.  
 

Communications dans des colloques, des journées d’études, des congrès en France

 

[1] « Émancipation et désir d’émancipation : la femme dans l’Italie d’après-guerre dans deux recueils d’Anna Maria Ortese (1914-1998) », colloque international Femmes engagées au cœur de l’action. Espace méditerranéen. Mise en récit(s), mise en image(s), Université de Lorraine, Nancy, 4-5 avril 2019.
[2] « Sicilian Ghost Story (2017), tra cronaca e finzione: analisi di un adattamento filmico », XXIIIe Congrès de l’association AIPI, Le vie dell’italiano: mercanti, viaggiatori, migranti, cibernauti (e non solo). Percorsi e incroci tra letteratura, lingua, arte e civiltà, Università per Stranieri di Siena, 5-8 septembre 2018.
[3] « L’immigration comme atout économique et sociétal – le modèle coopératif de Riace en Italie », colloque international Productions et identités locales en contexte de mondialisation, Université de Nantes, 14-15 juin 2018.
[4] « “Tradurre è il vero modo di leggere un testo” (I. Calvino) : il caso Buzzati », Séminaire d’études italiennes et transfrontalières, Université Savoie Mont Blanc, laboratoire LLSETI, 7 février 2018.
[5] « Le roman Un amore de Dino Buzzati : ou de la rencontre entre gallicismes et anglicismes », colloque du CRELINGUA, Centre de Recherche en Linguistique Anglaise, Paris, 20 mai 2017.
[6] « La retraduction de Poema a fumetti de Dino Buzzati : une réécriture post-idéologique ? », colloque international Retranslation in Context III, Universiteit Gent (Belgique), 7-8 février 2017.
[7] « La retraduction de Poema a fumetti de Dino Buzzati, entre mythe et réécriture », colloque international La traduction, source de découverte et de création, Université Jean Monnet, Saint-Étienne, 16-18 juin 2016.
[8] « “Che cosa meravigliosa la prostituzione”. Entre tradition et transgression : la question de la prostitution dans l’œuvre de Dino Buzzati », séminaire Héritage et partage de langages culturels, Université de Lorraine, laboratoire L.I.S., le 28 septembre 2015.
[9] « La nostalgie de l’enfance chez Dino Buzzati », séminaire La Nostalgie, Université de Lorraine, laboratoire L.I.S., le 10 avril 2013. 
[10] « Mensonges du pouvoir, mensonges de la scène dans le théâtre de Dario Fo », colloque international Mentir au théâtre dans les dramaturgies de langues romanes contemporaines, Université de Strasbourg, 15-17 mars 2012 (faute de financement, les Actes de ce colloque n’ont pu être publiés). 
[11] « Figures de la dualité dans l’imaginaire théâtral de Dario Fo », journée d’études consacrée à Ludovico Ariosto et Dario Fo (questions 2 et 4 du concours de l’Agrégation d’italien 2010-2012), Université Nancy II, 15 décembre 2011.
[12] « La chanson populaire comme instrument de dénonciation dans le théâtre de Dario Fo et Franca Rame », colloque international Traditions populaires dans les œuvres de Pier Paolo Pasolini et Dario Fo, Université Stendhal, Grenoble, 1-2 décembre 2011.
[13] « Buzzati et Mondadori : une correspondance inédite », journée d’études Des faits économiques aux faits artistiques, Université Nancy 2, 10 décembre 2010.
[14] « L’étrange inhumanité de l’humain. Sur les traces des lieux de Dissipatio H.G. de Guido Morselli », colloque international Lieux bizarres, Université Jean Monnet, Saint-Étienne, 25-26 novembre 2010.
[15] « L’altérité insaisissable : ego et figure maternelle chez Dino Buzzati », colloque international Le créateur et ses figures parentales, Université de Bourgogne, Dijon, 26-27 mars 2010.
[16] « Pourquoi retraduire Dino Buzzati ? », colloque international La Retraduction : Les belles revisitées de la littérature européenne au XXe siècle, Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 2-5 décembre 2009.
[17] « Le poids de l’enfance dans les récits de Dino Buzzati », journée d’études Les fictions littéraires de l’enfance dans la production de la nation italienne contemporaine, Université Paul Verlaine, Metz, le 23 octobre 2009.
[18] « Bruits, sons et musique comme éléments de la symbolique buzzatienne », colloque international L’écriture et la musique, Université Paris VIII-Institut National d’Histoire de l’Art, 14-16 mai 2009.
[19] « “Eppure battono alla porta” : les seuils et l’inconnu chez Dino Buzzati », colloque international Seuils culturels. Rites de passages, Université de Haute-Alsace, Mulhouse, 12-15 novembre 2008.
[20] « La parole de l’autre – l’écriture de Dino Buzzati à l’épreuve de la traduction », présentation de mon travail de Thèse lors de la journée Jeunes Chercheurs organisée par la SIES, Université Nancy 2, 24 septembre 2009.
[21] Présentation de mon projet de Thèse, Séminaire d’Études Italiennes de l’Université de Franche-Comté, 10 février 2007.    
 

Invitations à des colloques/congrès/séminaires à l’étranger


[22] « Buzzati, 110 anni dopo. Il volume Figures de la crise et crises de la figuration dans l’œuvre de Dino Buzzati », conférence sur invitation du Centro Studi Buzzati de Feltre, dans le cadre de la manifestation Rileggere Buzzati. Attualità di un progetto trent’anni dopo, (30 novembre-1er décembre 2018), Belluno, 1er décembre 2018.
[23] « La parole de l’Autre – Traduzioni e traduttrici di Dino Buzzati in francese », séminaire du Centro Studi Buzzati de Feltre dans le cadre de la manifestation Rileggere Buzzati. Attualità di un progetto trent’anni dopo (30 novembre-1er décembre 2018), Feltre, 1er décembre 2018.
[24] «?Tradurre Dino/tradire Buzzati? Lo studio della traduzione come metodo critico », conférence sur invitation de M. Fabio Atzori, Circolo Linguistico dell’Università di Bologna (CLUB), Università di Bologna, 28 octobre 2016.


Invitations à des colloques/congrès/séminaires en France
 

[25] « Le modèle de l’accueil de Riace dans le contexte migratoire », conférences sur invitation du département LEA de l’Université de Nantes et du laboratoire CRINI (Centre de Recherche sur les Identités, les Nations, l’Interculturalité), Université de Nantes, 11-12 décembre 2018. 
[26] « La retraduction des nouvelles d'Anna Maria Ortese : un cas de répétition ? », journée d’études Dis-moi ce que tu répètes, je te dirai qui tu es, Université de Limoges, 6-7 juin 2019.


Responsable du volet scientifique du projet Alcotra FEAST (pour l’USMB)
 

FEAST (Formation, Éducation et Aménagement des Synergies Territoriales) est un projet conjoint de l’USMB (chef de file) et de l’Université de la Vallée d’Aoste (obtenu en répondant à l’appel à projets Interreg Alcotra France-Italie 2014-2020, objectif spécifique 4.2). Ce projet a été déposé le 15 février 2016 et sa notification a eu lieu en février 2017.

FEAST est un projet à la fois scientifique et pédagogique.
Sur le plan scientifique, mon rôle est celui de mettre en relation les chercheurs travaillant dans les deux établissements partenaires et, au sein de mon établissement, dans les différents laboratoires (principalement LLSETI, CDPPOC, EDYTEM, IREGE) pour la réalisation des activités scientifiques du programme.
J’assure également un rôle d’organisation des événements (avec l’appui d’une assistante recrutée grâce au financement européen du projet).

Pour un aperçu synthétique du projet (19 janvier 2017- 31 juillet 2020) : http://www.interreg-alcotra.eu/fr/decouvrir-alcotra/les-projets-finances/feast-formation-education-et-amenagement-des-synergies.
Montant du projet : 811.000 euros, dont 689.000 euros FEDER.

[1] Co-organisation (avec le partenaire valdôtain du projet FEAST) de trois colloques dans le domaine de l’économie et du tourisme de la montagne :
o « TEM conference on tourism and local development of the Alpine region », Courmayeur, 26-27 juin 2017.
o « Local development: innovation, tourism and place branding », Bard (Italie), 4-8 juin 2018.
o « Cultura’atractive. La culture peut-elle renforcer l’attractivité du territoire ? », en collaboration avec le Pôle Touristique Montagne Inventive (USMB) et le projet Interreg Alcotra Corpo Links Cluster, Avrieux, 23-24 mai 2019, environ 250 participants.

[2] Organisation du cycle de séminaires transfrontaliers (de divulgation) FEAST pour l’USMB :
o « Économie touristique en montagne. Et si on réfléchissait à la transition ? », séminaire de Guillaume Cromer, directeur ID TOURISM, Chambéry, 13 octobre 2017.
o « La mobilité. Une thématique clé pour la population locale et les touristes en montagne », séminaire d’Alain Boulogne, VP Commission Internationale pour la Protection des Alpes, Chambéry,17 novembre 2017.
o « La montagne à la recherche de son marketing territorial », A. Pernettaz (TURISMOK), L. Lapeyre (TAKAMAKA), L. Souvignet (AIX-LES-BAINS RIVIERA DES ALPES), A. Rouard (PR, USMB), Chambéry, 5 février 2018.
o « L’hébergement de montagne entre tradition et innovation – Regards croisés Vallée d’Aoste et Savoie Mont Blanc », C. Rosset (ADAVA), J. Bondaz (ADAVA), J.-P. Jorcin (Président de la Fédération Autonome Générale de l’Industrie Hôtelière Touristique), A. Rouard (PR, USMB), Chambéry, 23 avril 2018.
o « De l’évolution des métiers de l’outdoor : des sommets aux étoiles et aux grottes », Chambéry, 6 décembre 2018.

[3] Organisation de deux Workshops transfrontaliers (rencontres scientifiques/professionnels) :
- « Workshop TEM sur la durabilité dans les régions de montagne transfrontalières », Chambéry, 22-23 janvier 2018.
- « Quand le ski de randonnée brouille les pistes. Regards croisés sur les conséquences du développement du ski de randonnée en et hors stations », en collaboration avec le Labex ITEM et les laboratoires CDPPOC et IREGE (USMB), Chambéry, 9 novembre 2018, 100 participants.

[4] « Relations entre nature et pratiques outdoor », organisation du séminaire de Clémence Malterre (USMB) lors du FIMM (Festival International des Métiers de la Montagne), Chambéry, 6-7 décembre 2018.

[5] Constitution du CT-TEM (Centre Transfrontalier de hautes études sur le tourisme et l’économie de la montagne) et constitution du Comité Scientifique Transfrontalier USMB/UNIVDA (automne 2017). Convention entre USMB et UNIVDA (mai 2018) et co-pilotage des activités de recherche (par exemple collaboration du CT-TEM au « Dictionnaire critique de la coopération transfrontalière » coordonné par l’Université de Strasbourg ; projet de candidature du Mont-Blanc au patrimoine UNESCO [en cours]).

Comités et expertises


[1] COMITÉ SCIENTIFIQUE DE REVUE
Membre du comité scientifique (dès 2019) de la revue en ligne Espaces linguistiques (née en 2019), adossée au laboratoire CeReS EA 3648 (Université de Limoges).

[2] RESPONSABILITÉ DANS DES SOCIÉTÉS SAVANTES
Membre élu du Comité de la SIES depuis juin 2016.

[3] MEMBRE DU BUREAU de l’Association des Amis de Dino Buzzati (France), depuis 2018.

[4] Membre du Comité de sélection à l’Université Grenoble Alpes (Grenoble) pour le poste 14 MCF 0255, 14ème section, année 2016-2017.

[5] EXPERTISE POUR LA COMMISSION D’AIDE À L’ÉDITION. Membre de la Commission d’aide à l’édition d’ouvrages Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture (anciennement ARALD), expertise et participation, sur invitation, aux commissions de la Région Auvergne-Rhône Alpes comme évaluateur, depuis 2015.