Dominique LAGORGETTE

Professeure en Sciences du langage
Membre junior honoraire de l’Institut Universitaire de France
(promotion 2007)
Directrice du laboratoire LLSETI depuis 2016

Bureau 10011, UFR L.L.S.H.,
Département de Lettres,
Université de Savoie, BP 1104,
F - 73011 Chambéry Cedex
Tél. : (00 33) 4 79 75 85 17
Courriel : Dominique.Lagorgette@univ-smb.fr

Thèse de doctorat

Nov. 1998, «Désignatifs et termes d'adresse dans quelques textes en moyen français», Thèse de doctorat nouveau régime à label européen, dirigée par Michèle Perret, Université Paris 10-Nanterre.

Habilitation à Diriger les Recherches

Nov. 2014, «Du titre à l'insulte, de la norme à la transgression ? Étude diachronique du discours marginalisé», dirigée par Annie Bertin, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Équipe de recherche

Axe 3.2. Liberté d'expression

Thématiques de recherche 

Transgression langagière, violence verbale, liberté d'expression, termes d'adresse, pragmatique et sémantique diachroniques, histoire de la langue française, moyen français (littérature et linguistique), discours rapporté, analyse de discours en diachronie, linguistique légale

 

PUBLICATIONS et TRAVAUX

Direction d'ouvrages collectifs ou de numéros de revues

1) 2002a, Représentations du sens linguistique, D. Lagorgette et Larrivée P. eds, Munich, LINCOM Europa, Lincom studies in theoretical linguistics 22, 502 p.
2) 2002, Comme la lettre dit la vie. Mélanges offerts à Michèle Perret, Lagorgette D. et Lignereux, M., éds., LINX, numéro spécial, 350 p.
3) 2004, « Les insultes : approches sémantiques et pragmatiques », Langue Française 144, Lagorgette D. et P. Larrivée eds. https://www.persee.fr/issue/lfr_0023-8368_2004_num_144_1
4) 2006, « Énonciation et pragmatique en diachronie », Langue Française 149, Lagorgette, D., A. Rodriguez-Somolinos et E. Oppermann eds. https://www.persee.fr/issue/lfr_0023-8368_2006_num_149_1
5) 2007, Littérature et linguistique : diachronie / synchronie – Autour des travaux de Michèle Perret, D. Lagorgette et M. Lignereux eds ; CD-Rom, Chambéry, Éditions de l’Université de Savoie, collection « langages », n°2 (89 articles, environ 1500 pages).
6) 2009a, Etudes de corpus en diachronie et en synchronie – de la traduction à la variation, D. Lagorgette et O. Bertrand eds, Chambéry, Éditions de l’UdS, collection « langages », n°4, 322 p.
7) 2009b, Les insultes en Français, de la recherche fondamentale à ses applications, D. Lagorgette éd, Éditions de l’UdS, collection « langages », n°5, 336 p.
8) 2010a, « Linguistique légale et demande sociale : les linguistes au tribunal», Langage et société, 132, Lagorgette D. éd. https://www.cairn.info/revue-langage-et-societe-2010-2.htm
9) 2010b, San-Antonio et la culture française, F. Rullier-Theuret, D. Jeannerod, T. Gautier, D. Lagorgette éds., Chambéry, Éditions de l’UdS, collection « écriture et représentations », n°14, 448 p.
10) 2011, On linguistic change in French: socio-historical approaches. Mélanges offerts à R.A. Lodge, T. Pooley et D. Lagorgette éds., Chambéry, Éd. de l’UdS, collection « langages » n°10, 274 p.
11) 2013a, La didactique du FLE par la pratique théâtrale, C. Alix, D. Lagorgette et E. Rollinat-Levasseur, Chambéry, Ed. de l’UdS, collection « langages », n°13, 312 p.
12) 2013b, Représentations du sens linguistique 5, D. Lagorgette et P. Larrivée eds., Chambéry, Ed. de l’UdS, collection « langages », n°14, 380 p.
13) 2014, Repenser l’histoire du français ?, D. Lagorgette éd., Chambéry, Ed. de l’UdS, collection « langages »,       n°16, 236 p.
14) 2016, Les Insultes, bilan et perspectives, D. Lagorgette éd., Chambéry, Ed. de l’UdS, collection « langages »     n°17, publication exclusivement en ligne : http://www.llseti.univ-smb.fr/web/llseti/589-les-insultes-bilan-et-perspectives-theorie-et-actions.php
15) 2017, Les bons comptes font les bons amis, Mélanges Christian Guilleré, t.2, L. Ripart et D. Lagorgette éds., Chambéry, Ed. de l’UdS, 466 p.
16) 2018, Une fabrique de la transgression : la langue et l’écriture de Frédéric Dard alias San-Antonio, D. Lagorgette éd., Chambéry, Ed. de l’UdS, 444 p. 

Chapitres 

1) 2000c, « Les termes d’adresse dans le Merlin de Robert de Boron », Des noms : Nomination, désignation, référence, F. Neveu (ed.), Paris, SEDES ; 27-42.

2) 2002a, « Les axiologiques négatifs sont-ils une classe lexicale ? », Représentations du sens linguistique, Lagorgette, D., Larrivée P., eds., LINCOM EUROPA ; 121-136.
3) 2002b, « Dénomination et définition dans le récit bref pornographique », Les Transports amoureux, M.C. Guhl ed., Chambéry, Les éditions du Pôle ; 227-257.
4) 2002c, « Autour de la référence : désignatifs et termes d’adresse en moyen français », in Comme la lettre dit la vie. Mélanges offerts à Michèle Perret, D. Lagorgette & M. Lignereux (éds.), LINX Numéro spécial ; 159-175.
5) 2002e, Lagorgette, D. et P. Larrivée, « Introduction », Représentations du sens linguistique, LINCOM EUROPA ; 3-5.
6) 2003a, « Insultes et sounding : du rituel à l’exclusion ? », La Communauté. Fondements psychologiques et idéologiques d"une représentation identitaire. J. Derive et S. Santi eds., Grenoble, MSH-Alpes ; 152-185.
7) 2004a, « Termes d’adresse et verbes de parole en moyen français : approche pragmatique », J. M. López-Muñoz, S. Marnette et L. Rosier (éds). Le Discours rapporté dans tous ses états. Paris: L'Harmattan ; 194-203.
8) 2004b, « La parodie du discours docte dans Pathelin », Poétique et rhétorique du non-sens, M.-G. Grossel, S. Mougin (eds.), Université de Reims, CEPLECA ; 5-34.
9) 2005b, « Jouer avec le feu : euphémie et blasphémie en diachronie », Le Jeu, J. Derive et S. Santi éds., Université de Savoie ; 169-200.
10) 2006a, « Etude des fonctions pragmatiques des termes d’adresse en ancien et moyen français », in "Dimensions du dialogisme", I. Taavitsainen, J. Harma et J. Korhonen (éds.), Mémoires de la Société Néophilologique de Helsinki, LXVI ; 315-338.
11) 2007a, « C’est la faute à Voltaire : la rhétorique de l’invective dans le Quatrième Entretien des Soirées de Saint-Pétersbourg », Autour de Joseph et Xavier de Maistre. Mélanges offerts au Professeur Jean-Louis Darcel, M. Kohlhauer (éd.), Chambéry, Éditions de l’Université de Savoie ; 139-156.
12) 2007b, « Littérature et linguistique : trente ans de travaux en sciences humaines », Introduction, CD-Rom, Littérature et linguistique : diachronie / synchronie – Autour des travaux de Michèle Perret, Université de Savoie (4 pages).
13) 2007c, " De ma dame à les madames : évolution du possessif dans les titres en diachronie ", Etudes sur le changement linguistique en français,  B. Combettes & C. Marchello-Nizia (éds.), P.U. Nancy ; 173-190.
14) 2007e, « Termes d’adresse et insultes : discours sur l’autre ou sur moi ? », The French Language and questions of identity, W. Ayres-Bennett et M.C. Jones eds, Studies in Linguistics 4, Oxford, MHRA / Legenda / Maney Publishing ; 116-128.
15) 2008b, « Du décalogue aux incivilités : analyse diachronique du lexique métadiscursif de la violence verbale », De l’impolitesse à la violence verbale, C. Moise et al. (éds.)., Paris, L’Harmattan ; t.2 : 7-42.
16) 2008c, "Je frappe au numéro 1, je d'mande Mam'zelle Angèle"…Etude diachronique de Mademoiselle », Evolutions en français, Fagard, B., Prévost, S., Bertrand, O. & Combettes, B. (éds.). Bern, Peter Lang ; 197-214.
17) 2008d, « Les insultes par ricochet (fils de, cocu et consorts) : de quelques avanies du lexique insultant - quels critères pour l’outrage verbal ? », Outrages, insultes, blasphèmes et injures : violences du langage et polices du discours, M.-A. Paveau et al. (éds.), Paris, L’Harmattan ; 7-30. 
18) 2008e, « Grandeur et décadence de la « ménagère de moins de cinquante ans ». Etude diachronique de la résurgence et de la réactivation d’un stéréotype dans le discours médiatique », Des topoï à la théorie des stéréotypes en passant par la polyphonie et l’argumentation dans la langue, Hommages à Jean-Claude Anscombre. D. Leeman (éd.), Chambéry, Université de Savoie ; 289-313.
19) 2009a, « Etude diachronique des structures axiologiques de type [x que tu es] vs. [x !] », Les Linguistiques du détachement, D. Apotheloz, B. Combette et F. Neveu (éds.)., Bern, Peter Lang ; 333-346.
20) 2009b, D. Lagorgette, L. Peynon, « Etre looké comme un milord, plutôt sexy ou seulement flirt ? L’emprunt, de la marginalité à l’intégration », Le Sens en Marge : Représentations Linguistiques et Observables Discursifs, M. Pierrard (éd.), Paris, L’Harmattan ; 63-83.
21) 2009c, Lagorgette D. et O. Bertrand, « Introduction », Etudes de corpus en diachronie et en synchronie – de la traduction à la variation, D. Lagorgette & O. Bertrand (éds.), Chambéry, Éditions de l’Université de Savoie ;1-6.
22) 2009d, « Introduction », Les Insultes : de la recherche fondamentale à ses applications, D. Lagorgette (éd.), Chambéry, Presses de l'Université de Savoie ; 1-6.
23) 2009e, « De la scène au tribunal : le cas Condkoï », chapitre 19, in Les Insultes : de la recherche fondamentale à ses applications, D. Lagorgette éd., Chambéry,Éditions de l'Université de Savoie ; 309-329.
24) 2010c, « Mesdemoiselles, voilà les tentateurs : Termes d’adresse et insultes dans l’Ile de la tentation, saison 7 (2008) », Formes nominales d’adresse, C. Kerbrat-Orecchioni (éd.), Chambéry, Ed. de l’Université de Savoie ; 295-334.
25) 2010d, « Chérinouchou : les mots doux dans la série San-Antonio, loukoum verbal et dénigrement », San-Antonio et la culture française, F. Rullier-Theuret, D. Jeannerod, T. Gautier & D. Lagorgette (éds.), Chambéry, Ed. de l’Université de Savoie ; 333-362.
26) 2011d, « Construire la connivence : narrateur et mise en scène des personnages dans le ms. Hunter 252 (Glasgow) et l’imprimé Vérard (1486) des Cent Nouvelles Nouvelles », Ravy me treuve en mon deduire. L. Pierdominici et E. Gaucher-Rémond (éds.), Fano, Aras Edizioni ; 161-179.
27) 2011f, « Idéologie du standard et didactique de la variation en FLE à l’ère du CECRL », On linguistic change in French: socio-historical approaches Mélanges offerts à R.A. Lodge, T.Pooley et D.Lagorgette (éds.), Chambéry, Ed. de l’Université de Savoie ; 253-273.
28) 2012b, « La violence des femmes saisie par les mots. « Sorcière », « Tricoteuse », « Vésuvienne », « Pétroleuse » : un continuum toujours vivace ? », Penser la violence des femmes, G. Pruvost et C. Cardi éds., Paris, La Découverte ; 375-387.
29) 2012c, « La ou les pétroleuses? Du politique au sexuel, et retour », L. Gréco et N. Checuti (eds.), La Face cachée du genre, Paris, Presses la Sorbonne Nouvelle ; 39-60.
30) 2013b, C. Alix, D. Lagorgette et E. Rollinat-Levasseur, « Introduction », La didactique du FLE par la pratique théâtrale, C. Alix, D. Lagorgette et E. Rollinat-Levasseur éds., Chambéry, Ed. de l’UdS ; 7-22.
31) 2013c, D. Lagorgette et P. Larrivée, « Introduction », Représentations du sens linguistique 5, D. Lagorgette et P. Larrivée éds., Chambéry, Ed. de l’UdS ; 7-13.
32) 2014a, « Plaidoyer pour la linguistique judiciaire », Droit, arts, sciences humaines et sociales : (dé)passer les frontières, S. Chassagnard Pinet éd., Presses de l’Université de Lille 1, p.157-201.
33) 2014b, « Introduction », Repenser l'histoire du français, D. Lagorgette éd., Chambéry, Ed. de l'Université de Savoie ; 7-11.
34) 2015a, « Mais il set bien que maintes femes sont diable » : étude linguistique et littéraire des termes d’adresse et insultes dans Le roman de Marques de Rome (BM Lyon, ms.867) », Mélanges offerts à Jean-Pierre Perrot, A.F. Pifarre éd., Chambéry, Ed. de l’Université de Savoie ; 175-201.
35) 2015b, « Staging transgression through text and image: violence and nudity in the Cent Nouvelles Nouvelles (ms. Hunter 252, Vérard 1486 & 1498)”, Text/image relations in Late Medieval France (14th.-16th.C), R. Brown-Grant & R. Dixon eds. Turnhout, Brepols ; 89-104.
36) 2016a, « Il en manquait une à votre botte : construction du sens par le rapport texte / image - l’Asperge de Manet », L'Asperge, dir. par Carole Brandon, Collection 28, Chambéry, Ed. de l'Université de Savoie ; 7-12.
37) 2016b, « Bâtard et fils de putain : du titre à l'insulte. Étude diachronique des insultes par ricochet sur la filiation illégitime (XIe-XVIe s.) », Bâtards et bâtardise dans l'Europe médiévale et moderne, C. Avignon éd., Rennes, Presses de l'Université de Rennes ; 421-438. https://books.openedition.org/pur/44790
38) 2017a, « Le sens travesti ? La construction du sens linguistique par l'image, du manuscrit aux incunables : le cas des Cent Nouvelles nouvelles », Texte et Image 2, Le sens en réseau, M. Veyrat et R. Rigoudy (eds), Chambéry, Éditions de l'USMB ; 29-35.
39) 2017b, « C'est le plus chouette ! » : étude diachronique de l'axiologie d'un nom d'oiseau », Les bons comptes font les bons amis, Mélanges Christian Guilleré, t.2, L. Ripart et D. Lagorgette éds., Chambéry, Ed. de l'Université de Savoie ; 345-366.
40) 2018a, Amore S. et Lagorgette D., « Notes de bas de page, norme et pied de nez dans l’œuvre de Frédéric Dard (San-Antonio, hors série et romans noirs) », Une fabrique de la transgression : la langue et l’écriture de Frédéric Dard alias San-Antonio, D. Lagorgette éd., Chambéry, Éditions de l'USMB ; 39-68.
41) 2018b, « Introduction : Transgression généralisée, rapport à la norme et à la création », Une fabrique de la transgression : la langue et l’écriture de Frédéric Dard alias San-Antonio, D. Lagorgette éd., Chambéry, Éditions de l'USMB ; 7-18.
42) 2018c, « Le tabou linguistique chez San-Antonio, du juron à la foi », Une fabrique de la transgression : la langue et l’écriture de Frédéric Dard alias San-Antonio, D. Lagorgette éd., Chambéry, Éditions de l'USMB ; 283-330.
43) 2018d, « Etude diachronique de « responsable » et des termes dérivés (XIIe – XVIIIe siècles », Sens et non-sens de la responsabilité civile, C. Quézel-Ambrunaz, J. Le Bourg (eds), Chambéry, Ed. de l'USMB ; 27-87. 
44) 2018e, « Étude diachronique de « responsabilité » et des termes associés (XVe-XVIIIe siècles) », in P. Brun, C. Quézel-Ambrunaz, J. Le Bourg (éds.), Mélanges en l’honneur du professeur Geneviève Pignarre. Un Droit en perpétuel mouvement, Paris, LGDJ ; 487-505.

 

ARTICLES

Articles avec comité de lecture

1) 1995a, “Avoir a nom : étude diachronique de quelques expressions qui prédiquent le nom”, LINX 32 ; 113-132. https://www.persee.fr/doc/linx_0246-8743_1995_num_32_1_1377
2) 1997b, “Elsa Triolet, épouse Aragon”, DIGRAPHE 82-83; 81-105 (Numéro du Centenaire Aragon).
3) 2002d, « Le style curial dans les Cent Nouvelles Nouvelles : la construction de la référence et des personnages », Le Moyen Age 108, 3-4; 507-526. https://www.cairn.info/revue-le-moyen-age-2002-3-page-507.htm
4) 2003c, « Quel ancien français pour quels étudiants ? », in “Grammaires du vulgaire”, C. Lucken, M. Séguy (eds), Médiévales 45 ; 119-134. https://journals.openedition.org/medievales/641
5) 2003d, « Termes d'adresse, insultes et notion de détachement en diachronie», Cahiers de praxématique, 40, « Linguistique du détachement », F. Neveu (éd.) ; 43-69. https://journals.openedition.org/praxematique/2696
6) 2004c, Lagorgette, D., Larrivée, P., « Interprétation des insultes et relations de solidarité », Langue Française 144 ; 83-103. https://www.persee.fr/doc/lfr_0023-8368_2004_num_144_1_6809
7) 2004d, Lagorgette, D., Larrivée, P., « Les insultes : approches sémantiques et pragmatiques », Introduction, Langue Française 144 ; 3-12. https://www.persee.fr/doc/lfr_0023-8368_2004_num_144_1_6804
8) 2005a, « Sainsandieu ! De l’indicible à l’indistinct - étude de quelques GN blasphématoires en diachronie », Faits de langue, « L’exception » ; 85-92.
9) 2006b, Lagorgette, D., Oppermann, E., Rodriguez-Somolinos, A., « Énonciation et pragmatique en diachronie : état des lieux », Introduction, Langue Française 149 ; 3-7.
https://www.persee.fr/doc/lfr_0023-8368_2006_num_149_1_6868
10) 2006c, « Étude diachronique des titres en français : monsieur, monseigneur, mylord », Énonciation et pragmatique en diachronie, Langue Française 149 ; 92-112. https://www.persee.fr/doc/lfr_0023-8368_2006_num_149_1_6875
11) 2006d, « Du vocatif à l’apostrophe : problèmes terminologiques et théoriques. Termes d’adresse et détachement en diachronie du français », L’Information grammaticale 109 ; 38-44. https://www.persee.fr/doc/igram_0222-9838_2006_num_109_1_3814
12) 2008a, « Quels critères pour le détachement en diachronie ? Marquage textuel des termes d’adresse en ancien et moyen français : du manuscrit à son analyse », L’Information grammaticale 118 ; 49-55. https://www.persee.fr/doc/igram_0222-9838_2008_num_118_1_3983
13) 2010a, « Présentation », « Les linguistes au tribunal. Linguistique légale et demande sociale », Langage et société 132 ; 5-14.https://www-cairn-info.camphrier-1.grenet.fr/revue-langage-et-societe-2010-2-page-5.htm
14) 2010b, « Le crime est dans l’œil de celui qui regarde le dessin : l’analyse linguistique pour les tribunaux dans les procès Siné (2009) », Langage et société 132 ; 77-99. https://www.cairn.info/revue-langage-et-societe-2010-2-page-77.htm
Traduit en anglais en 2014 “Crime is in the Eye of the Cartoon Beholder: a Linguistic Analysis for the Courts in the 2009 Siné Trials”, Langage et société, en ligne sur Cairn international : http://www.cairn-int.info/article-E_LS_132_0077--crime-is-in-the-eye-of-the-cartoon.htm
15) 2011b, "Pragmatics in the Courtroom: violent speech acts, law, and the linguist in France”, Pragmatics and Society 2-2, G. Cislaru (éd.) ; 187-204.
16) 2011c, « Une esthétique de la manipulation par la polyphonie généralisée dans les Cent Nouvelles nouvelles (ms. Hunter 252 et imprimé Vérard (1486)) », Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes 22 ; 87-103.https://journals.openedition.org/crm/12517
17) 2012a, « Insulte, injure et diffamation : de la linguistique au code pénal ? – Humour, dénigrement, transgression et vérité », Argumentation et Analyse du Discours, 8. http://aad.revues.org/pdf/1312
18) 2013a, « Insultes et registres de langue dans les Manières de langage : transgression et effets d’oralité », Diachroniques 3 ; 119-148.
19) 2014a, Lagorgette D., Vincent D., Bernard Barbeau G., Gagné C., Sow F., « Les désignatifs comme révélateurs de tensions sociales : le cas de nègre et de juif », Cahiers de Praxématique 58 ; 49-82. https://journals.openedition.org/praxematique/3282
20) 2017a, « Jurons et blasphèmes dans quelques textes des XIVe et XVe siècles : représentations de l'oralité et transgression », LINX 73, Enonciation et marques d'oralité dans l'évolution du français, A. Somolinos Rodriguez éd. ; 147-173.https://journals.openedition.org/linx/1640
21) 2017b, « Damoiselle, vuillez vous aller ovesque moy et vous serrez m’amye ? Mots doux et insultes en moyen français, de la politesse à la transgression », Aimer, haïr, menacer, flatter en moyen français, E. Suomarla et J. Harma (eds.), Paris, Champion ; 113-139.

Autres revues

1) 1994, « Termes d’adresse, acte perlocutoire et insultes : la violence verbale dans quelques textes des 14e, 15e et 16e siècles », SENEFIANCE 36 ; 317-332. https://books.openedition.org/pup/3163
2) 1995b, « Images du clerc obscures en moyen français », SENEFIANCE 37 ; 345-362. https://books.openedition.org/pup/2473
3) 1996, « Le discours du banquet », SENEFIANCE 38; 197-214. https://books.openedition.org/pup/3561
4) 1997a, “Elsa Triolet, épouse Aragon”, AURA (Université de Manchester) ; 120-136.
5) 1998, « Tabourets du Diable ou crédules innocentes ? Les Evangiles des Quenouilles dans la France de l’Inquisition », SENEFIANCE 42 ; 307-322. https://books.openedition.org/pup/3384
6) 2001a, « Prologues et épilogues dans quelques recueils de récits brefs en moyen français », Bien Dire, Bien Aprandre 19 ; 139-147.
7) 2003e, « Les syntagmes nominaux d’insulte et de blasphème : analyse diachronique du discours marginalisé », Thélème, Faculté de philologie, Universidad Complutense de Madrid ; 171-188. https://revistas.ucm.es/index.php/THEL/article/viewFile/THEL0303220171A/33375
8) 2005c, « La vérité du nom : métadiscours sur le droit nom, métadiscours sur l'origine?", Bien dire, Bien aprandre, 23 ; 277-293.
9) 2006e, « Insulte et conflit : de la provocation à la résolution – et retour ? », Cahiers de l’Ecole Doctorale de Paris 10-Nanterre, 5 ; 26-44. www.jacques-pain.fr/ftp/cahiers5/C5_lagorgette.pdf
10) 2011a, « A qui la faute ? La femme révoltée, monstre pour le droit et le bon père de famille », Le Genre, une question de droit ?, Jurisprudence 2 ; 139-151.https://www.fac-droit.univ-smb.fr/wp.../12/Revue_Jurisprudence_CDPPOC_2011.pdf
11) 2011e, Lagorgette D., Vincent D., Bernard Barbeau G., « Interdits sociaux et délits : nègre et juif dans des discours de dérision », Langues et linguistique 34 ; 27-36.  www.lli.ulaval.ca/fileadmin/llt/fichiers/recherche/revue_LL/vol34/Dominique_Lagorgette_etal.pdf 
12) 2015c, « Diaboliser autrui : étude linguistique des représentations langagières de l’ennemi, du moyen âge au journal de 20 heures », Droit pénal et politique de l'ennemi, Jurisprudence 5, J.-F. Dreuille éd. ; 19-34. https://www.fac-droit.univ-smb.fr/wp.../12/Revue_Jurisprudence_CDPPOC_2015.pdf
13) 2017, Introduction, Miscellania Juslittera n°3, « Autour de la Farce de Maistre Pathelin » ; 5-8 : http://www.juslittera.com/crbst_69.html

 

Autres publications

1) 2000a, Résumé de la thèse, l’Information Grammaticale 84 ; 50-51. https://www.persee.fr/doc/igram_0222-9838_2000_num_84_1_2786?q=dominique+lagorgette
2) 2000b, « Le Point de vue du narrateur dans le Tristan de Béroul », Hatier, Profil Bac de français ; 322-323.
3) 2001b, « Diachronie et synchronie », Grands repères pour une langue : le français, R. Tomassone ed.), Paris, Hachette ; 126-127.
4) 2005d, "Se-laisser-traiter-de-pas-Victor-Hugo : les insultes de San-Antonio", Le Monde de San-Antonio, numéro 35 de déc. 2005 ; 22-28.
5) 2006b, "Se-laisser-traiter-de-pas-Victor-Hugo : les insultes de San-Antonio", Le Monde de San-Antonio, numéro 36 de février 2006 ; 21-28.
 

Comptes-rendus d'ouvrages

1) 1998, Madeleine Jeay, Donner la parole. L’histoire-cadre dans les recueils de nouvelles des XV-XVIe siècles (Le Moyen Français, 31 (1992). Montréal : Éditions CERES), M.L.R. 93.2; 499-500.
2) 2000a, J. Molinet, Pronostications Joyeuses, (éd. J. Koopmans et P. Verhuyck, Genève, Droz, 1998) in French Studies LIV-3; 343.
3) 2000b, Rencontres Doctorales 2000, AFLS, Londres, in Cahiers AFLS 6-3; 31-32.
4) 2001a, Mélanges offerts à Gabriel-André Pérouse (Paris, Champion, 1997), in Modern Languages Review 96-2; 491-492.
5) 2001b, Marguerite de Navarre, l’Heptaméron (éd. R. Salminen, Genève, Droz, 1999) in Modern Languages Review 96-2; 494.
6) 2001c, Petit Traité d’ancien français, N. Andrieux-Reix et al., in l’Information Grammaticale, 91; 55-56.
7) 2002a, Cahiers de praxématique, 34, (« L’Interjection en français » (2000)) in Journal of French Language Studies 12-1; 113-115.
8) 2002b, Le français en diachronie. Douze siècles d’évolution, C. Marchello-Nizia (Paris, Ophrys, 1999) in Romance Philology 55 ; 290-294.
9) 2002c, Hans Kronning et al. (eds), Langage et référence: Mélanges offerts à Kerstin Jonasson à l'occasion de ses soixante ans (Acta Universitatis Upasliensis, 2001), in Journal of French Language Studies 12-3 ; 361-362.
10) 2003, B. Coffen, Histoire culturelle des pronoms allocutoires (Paris, Champion, 2002), in Bulletin de la Société de Linguistique de Paris ; 327-330.
11) 2008a, C. Détrie, De la non-personne à la personne : l’approche nominale (Paris CNRS Éditions, 2006) in Revue Romane ; 352-355.

 

Traductions / adaptations

  1. 1988, Traduction (anglais > français) du livret d’Oberon (C.M. von Weber) avec Jacques Munier (France Culture) pour le Théâtre Musical du Châtelet, Paris. 50 p.
  2. 1996a, Traduction (anglais > français) et adaptation de The Enemy of Gold, pièce inédite d’Eleanor Zeal, Lycée français Charles de Gaulle, Londres. 70 p.
  3. 1996b, Traduction (anglais > français) de Un et un font un, de Darian Leader, pour le catalogue d’Anna
  4. Selander, Galerie Art’O, Aubervilliers, France. 2 p.
  5. 25 Oct.97, Traduction simultanée (anglais > français / français > anglais), table-ronde débat, pour l’exposition d’Orlan, Chapter Arts Centre, Cardiff. (exposition Body Radicals)
  6. Oct.1997, Traduction (français > anglais) du texte de l’intervention d’Orlan, Chapter Arts Centre, Cardiff. (exposition Body Radicals). 20 p.
  7. Mai 2001, Coordination et harmonisation de la traduction française de William Labov «Qu’est-ce qu’un fait linguistique?», Marges Linguistiques 1 (39 p.);www.revuetexto.net/Parutions/Marges/artml0000_ml.pdf

 

Linguistique légale

9 rapports produits (+ 9 pré-évaluations sans suites) pour des procès / litiges et 6 comparutions (diffamation, injure, outrage, provocation à la discrimination, plagiat, ambiguïté sémantique d'une clause contractuelle)

Co-organisation depuis 2013 avec l'Université du Québec à Trois Rivières de l'École d'Été internationale en linguistique légale : pour la session de mai 2019 à Chambéry, informations ici