Fabrice De Poli

Maître de Conférences au département LEA de l’Université Savoie Mont Blanc
Agrégé d’italien
Ancien élève de l’ENS de Fontenay/Saint-Cloud

Formation

  • 1991-93 : Classe de Première Supérieure et classe de Lettres Supérieures (hypokhâgne, khâgne) au lycée Poincaré de Nancy, avec l’étude de la langue italienne comme option principale.
  • 1993 : Intégration de l’ENS de Fontenay/Saint-Cloud, second au concours d’entrée dans la section « Langues Vivantes ».
  • 1994 : Licence d’italien à l’Université Paris 3.
  • 1995 :
    - Maîtrise d’italien, rédigée en italien, mention très Bien, à l’Université Paris 8, sous la direction d’Alessandro Fontana. Titre : La poetica di Giacomo Leopardi nello Zibaldone di pensieri.
    - Séjour d’études de huit mois, à Pise, à la Scuola Normale Superiore.
  • 1996 : Reçu à l’agrégation d’italien (préparation à Paris 3 et à l’ENS de Fontenay/Saint-Cloud).
  • 2000-2001 : Diplôme d’Études Approfondies (D.E.A) sous la direction d’Alfredo Perifano à l’Université de Franche-Comté, à Besançon. Titre : Le dialogue secret - Étude sur le pessimisme et l’aspiration spirituelle de Giacomo Leopardi et d’Eugenio Montale. Mention très bien, note de 19/20.
  • 2001-2005 : Doctorat en cotutelle, sous la direction d’Alfredo Perifano, de l’Université de Franche-Comté, et de Simona Costa, de l’Università degli studi di Macerata (Macerata, Italie).
    Titre : Le Maître caché - Étude sur le leopardisme de Montale.
    Mention très honorable avec félicitations à l’unanimité du jury.
    Le jury était composé de : Alfredo Perifano (Université de Franche-Comté), Simona Costa (Università degli studi di Macerata), Angelo Colombo (Université de Franche-Comté), Brigitte Urbani (Université de Provence), Carlo Vecce (Università degli studi di Macerata).

Activités de recherche et traductions

Domaine de recherche : Écriture (récit, poésie, cinéma) et société dans l’Italie du XIXème s. à nos jours.

Ouvrage publié

Fabrice De Poli, Un Maître caché – Etude du leopardisme de Montale, Éditions Chemins de tr@verse, collection Chemins it@liques, 2014, 438 p. 

Ouvrages traduits

Cento petali per un fiore/Cent pétales pour une fleur, d’Annunziata Sgura, traduction : Fabrice De Poli, Strasbourg, le Verger éd., 2008, 159 p. 
Palpitations de Tomas Mancinelli, traduction : Fabrice De Poli, Nantes, Amalthée, 2015, 117 p. 

Ouvrage dirigé publié

Fabrice De Poli (dir.), Prismi n° 13 - Économie-Culture : transferts conceptuels et appropriations réciproques, Lyon, Chemins de tr@verse, 2014, 418 p. 

Ouvrage dirigé à paraître 

Fabrice De Poli, Sylvie Viglino (dir.), Le Futurisme italien, entre l’art et la politique, « Cahiers de la SIES », n° 4 (à paraître en décembre 2016).

Articles publiés

  1. « Le mythe de l’enfance chez Montale, une réaction à l’Histoire ? », in Rosaria Iounes-Vona (dir.), Enfance et identité nationale dans la littérature italienne du XVIème au XXème s. : regards croisés, Metz, Université Paul Verlaine, Centre de Recherche « Écritures », 2010, p. 103-121.
  2. « Un uomo d’affari al potere - trasfigurazione fantastica di una società berlusconiana nella raccolta L’ultima lacrima (1994) di Stefano Benni », in Fabrice De Poli (dir.), Économie-culture : Transferts conceptuels et appropriations réciproques, Lyon, Chemins de tr@verse, 2014, p. 277-303.
  3. « Sulla parabola del pacifismo pascoliano », in Fulvio Senardi (dir.), Profeti inascoltati – Il pacifismo alla prova della Grande Guerra, Trieste, Istituto Giuliano di Storia, Cultura e documentazione, 2015, p. 159-166.
  4. « L’œil de l›iguane ou les fonctions de la figure animale dans Palomar », in Brigitte Urbani (dir.), Italies, Revue d’études italiennes, vol. 10 (Arches de Noé [I]), Université de Provence, Centre Aixois d’Études Romanes, 2006, p. 93-115.
  5. « La ville comme symbole du monde et le fort comme couvent dans Le désert des Tartares de Dino Buzzati », in Georges Frédéric Manche (dir.), Ville habitée, ville fantasmée, Paris, L’Harmattan, 2007, p. 127-145.
  6. « Des affinités spirituelles – Montale lecteur de Buzzati », in Angelo Colombo et Delphine Bahuet-Gachet (dir.), Dino Buzzati d’hier et d’aujourd’hui, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, coll. « Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté », 2008, p. 147-162.
  7. « L’interrogation orale à l’école comme moment de crise – Quelques exemples fournis par la littérature et le cinéma », in Anne Bandry (dir.) Education – Culture – Littérature, Editions Orizons, coll. Universités/domaine littéraire, 2009, p. 121-134.
  8. « Un refus fasciné – L’ambivalence du religieux chez Tabucchi », in La place de la religion et le sens du religieux dans la littérature italienne contemporaine (1970-2006), in « Cahiers d’études italiennes », Université Stendhal-Grenoble 3, n°9, 2009, p. 255-266.
  9. « La dualité attraction/répulsion dans la trilogie I nostri antenati d’Italo Calvino et ses conséquences », in Georges Frédéric Manche (dir.), Désirs énigmatiques. Attirances combattues, répulsions douloureuses, dédains fabriqués, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 171-192.
  10. « Les altérations du réel dans la poésie pascolienne », in Agnès Morini (dir.), Lieux bizarres, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2012, p. 291-308.
  11. « La vanité du voyage dans la poésie de Pascoli », in Silvia Fabrizio-Costa, Paolo Grossi, Laura Sannia Nowé (dir.), « … che solo amore e luce ha per confine » - Per Claudio Sensi (1951-2011), Bern, Peter Lang, 2012, p. 281-296.
  12. « De la diabolisation de la ville à la poétique du mur – sur la ville dans la poésie italienne du xixe à nos jours », in Maria Hemínia Amado Laurel, Reinaldo Silva (dir.), Espaço(s) Literário(s), RUA-L, Revista da Universidade de Aveiro-Letras, n° 2 (II. Série) 2013/2014, p. 137-152.
  13. « Du sacré sans dieu(x) dans la poésie d’Umberto Fiori », in Bernadette Hidalgo Bachs (dir.), Écritures poétiques – écritures du sacré : interactions, Actes du colloque international Écritures poétiques et écritures du sacré : interactions de l’Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand, 2014), Paris, Michel Houdiard éditeur, 2015, p. 305-317.
  14. « Le mythe du ‘scetticismo ragionato’ chez Leopardi », in Perle Abbrugiati, Le mythe repensé dans l’œuvre de Giacomo Leopardi, Actes du colloque international d’Aix-en-Provence, 5-8 février 2014, Presses Universitaires de Provence, 2016, p. 473-485.
  15. « Les nourritures françaises de la poésie montalienne », in Marie-José Tramuta (dir.), D’Italie en France – Poètes et passeurs, Bern, Peter Lang, 2005, p. 59-77.
  16. « La présence de Montale et sa fonction d’appui dans La bella vista d’Umberto Fiori », in Yannick Gouchan (dir.), Italies, Revue d’études italiennes, vol. 13, Université de Provence : Centre Aixois d’Etudes Romanes, 2010, p. 117-137.
  17. « La symbolique du son chez Montale comme héritage leopardien », in Camillo Faverzani (dir.), Parnasse et Paradis. L’Écriture et la Musique. Actes du colloque international (Saint-Denis, Université Paris 8- Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 14-16 mai 2009), Saint-Denis, Université Paris 8, 2010, « Travaux et Documents », 46, p. 79-93.
  18. « Il piacere poetico e la memoria di sé nello Zibaldone di Giacomo Leopardi », in Fascicula, Limba şi Literatura Română, Annales de l’Université d’Oradea, Roumanie, 2011, p. 141-149.
  19. « Traduire en français la poésie de Leopardi », in Elsa Chaarani Lesourd, Catherine Delesse, Laurence Denooz (dir.), Passeurs de culture et transferts culturels (Actes du colloque international Passeurs de culture et transferts culturels, Nancy, Université de Lorraine, 4-6 oct. 2012), Presses Universitaires de Nancy, 2015.

Articles à paraître

  1. « L’espace urbain comme théâtre de la Présence dans la poésie d’Umberto Fiori », à paraître dans les Actes du colloque international La théâtralisation de l’espace urbain, Université de Strasbourg, 29-30 nov. 2012.
  2. « Montale et la peur de l’erreur : avant, pendant et après la tourmente ‘Irma Brandeis’ », à paraître en 2016 dans la revue Essais (Université Bordeaux Montaigne).
  3. Conférences sans publication :
  4. « Le mystère dans l’œuvre de Dino Buzzati (prose et peinture) », conférence tenue le 9 novembre 2006 à l’Istituto italiano di cultura de Strasbourg.
  5. « Trois poètes entre deux mondes : Pétrarque, Leopardi et Montale », conférence tenue le 12 avril 2007 à la Bibliothèque Centrale de Mulhouse pour l’association Dante Alighieri.
  6. « Le mythe des Anciens chez Leopardi et Pascoli », communication présentée le 13 mars 2013 dans le cadre du séminaire sur la nostalgie organisé par le laboratoire L.I.S. de l’Université de Lorraine.
  7. « Des lectures politiques de la poésie de Pascoli », à paraître en 2016 dans les Actes du séminaire Héritages et partages de langages culturels de l’Université de Lorraine.
  8. « La passion militaire chez Pascoli », à paraître in Stefano Magni (dir.), Italies, Revue d’études italiennes, vol. 20, Images du soldat.
  9. « Le berlusconisme et La grande bellezza de Paolo Sorrentino », à paraître dans les Actes du colloque international Le cinéma politique italien d’aujourd’hui (Université de Caen, 15-16 octobre 2015, sous la direction de Mariella Colin).
  10. « ‘un mazzolin di rose e di viole’ dans les poèmes de Pascoli : lecture (anti)leopardienne de Digitale purpurea, ‘l’epos garfagnino’, Crisantemi », à paraître dans la revue internationale Parole rubate.
  11. « Les mythes hindouistes de Leconte de Lisle et la poésie de Montale », à paraître dans les Actes du Primo Congresso Internazionale di Studi ermeneutici su simbolo, mito e “modernità dell’antico” nella letteratura italiana e nelle arti dal Rinascimento ai giorni nostri (Milan, Università Cattolica del Sacro Cuore, 1-2 décembre 2015).

Communications ou conférences sans publication

  1. « L’identité par le macchabée – Etude d’un polar politique (Cadaveri eccellenti de Francesco Rosi) », communication prononcée lors des journées d’études sur le cinéma, Identité du cinéma, cinéma de l’identité, organisées les 9 et 10 mars 2005 par l’Université Marc Bloch et l’Istituto italiano di cultura de Strasbourg.
  2. « Patriotisme et recherche identitaire chez Leopardi », communication présentée le 28 avril 2005 dans le cadre du cycle de séminaires « Identité et quête de l’identité », organisé par le Centre Interdisciplinaire de Recherche sur l’Italie (CIRI) de l’Université Marc Bloch de Strasbourg.
  3. « La meglio gioventù… ou la pire ? – la jeunesse italienne face à l’Histoire », communication présentée lors des journées d’études sur le cinéma intitulées « Quand les personnages mettent leur destin en jeu… », organisées les 2 et 3 mars 2006 par le Centre Interdisciplinaire de Recherche sur l’Italie (CIRI) de l’Université Marc Bloch de Strasbourg et l’Istituto italiano di cultura de Strasbourg.
  4. « Guerre et poésie chez Ungaretti – un processus alchimique », communication présentée le 22 octobre 2008 dans le cadre des séminaires du Département d’italien de l’Université Nancy 2.
  5. « L’apparent pétrarquisme de Leopardi dans le Canto notturno di un pastore errante dell’Asia », communication présentée lors de la journée d’études sur Pétrarque organisée par le Département d’études italiennes de l’Université de Strasbourg et l’Istituto italiano di cultura de Strasbourg le 11 avril 2004.
  6. « Montale-Leopardi – l’étude d’une filiation », présentation de ma thèse de doctorat sous l’angle méthodologique (Le Maître caché – Etude sur le leopardisme de Montale) dans le cadre des séminaires du Centre de Recherche sur l’Europe Littéraire (CREL) de l’Université de Haute-Alsace, le 18 novembre 2006.
  7. « Le Maître caché », présentation des résultats de ma thèse de doctorat (Le Maître caché – Etude sur le leopardisme de Montale) à l’Université Nancy 2, le 14 novembre 2007.
  8. Participation à une école d’été internationale :
  9. « Pascoli e il Montale di Ossi di seppia », conférence donnée le 4 septembre 2015 à Lucca (Toscane) dans le cadre de la Scuola estiva internazionale in Toscana di Studi leopardiani, pascoliani e montaliani, école émanant de l’Università Cattolica del Sacro Cuore (Milan), pour doctorants et jeunes chercheurs.

Autre publication 

  1. Introduction (texte rédigé avec Elsa Chaarani et Laura Toppan), in Elsa Chaarani, Laura Toppan (dir.), PRISMI n° 9, Mémoire et écritures du moi : pudeur et impudeur, Lyon, Chemins it@liques, 2011, p. 6-11.

Recensions critiques

  1. Pour le recueil de poèmes d’Elisa Davoglio, Détour (Roma, La camera verde, Visioni del cinematografo, 2012, 49 p.) in Semicerchio, Rivista di poesia comparata, Pisa, Pacini Editore, XLVII (2012/2), p. 98.
  2. Pour le recueil des œuvres complètes d’Amelia Rosselli (L’opera poetica, Milano, Mondadori « I Meridiani », 2012, 1609 p.) in Semicerchio, Rivista di poesia comparata, Pisa, Pacini Editore, XLVIII-XLIX (2013/1-2), p. 234.

Appartenance à des sociétés savantes 

Depuis 2004 : Membre de la Société des Italianistes de l’Enseignement Supérieur (SIES).

Depuis 2002 : Membre de la Société des Agrégés.

 

Organisation de manifestations culturelles

À l’Université de Haute-Alsace : 

  1. 2002 : Voyage culturel à Naples d’une semaine avec une cinquantaine d’étudiants de l’Université de Haute-Alsace (principalement des étudiants italianistes).
  2. 2001-2007 : Projections de films italiens et animation des débats dans le cadre du Ciné-club de l’Université de Haute-Alsace (2001-2007).
  3. 2005-2007 : Organisation annuelle de la « Fête des langues » de l’Université de Haute-Alsace pour la partie « italien » (stand culturel, ateliers poésie/chanson italiennes, concert). 

À l’Université de Lorraine :

  1. Conférence sur la poésie : « Le thème de la place dans la poésie italienne du XXème s. » de Pierfranco Bruni, écrivain et essayiste, organisée en partenariat avec l’Istituto culturale di Strasburgo le 24 octobre 2008.
  2. Exposition sur le Risorgimento, « L’Italie est née en Lorraine », organisée en partenariat avec l’Association Pour la Promotion de l’Esprit Italien en Lorraine (APPEIL) – 6 janvier-19 février 2012.
  3. Atelier didactique à destination des enseignants du secondaire de Lorraine et des étudiants du Master MEEF de l’Université de Lorraine – organisé en partenariat avec les Éditions Alma, 21 mars 2012.
  4. Spectacles de théâtre à l’Université de Lorraine en partenariat avec l’Association des Professeurs d’Italien de Lorraine (APIL) : Le monde est grand, Giacomo de et par Gilbert Ponté ; Francesco de Dario Fo, mis en scène par Stéphane Aucante et joué par Gilbert Ponté, le 24 avril 2012.
  5. Conférence sur la didactique du cinéma : « Autour de Benigni – Réflexions sur un cinéma et son utilisation pédagogique », par Elie Perlato (enseignant d’italien dans le secondaire), Université de Lorraine, le 23 avril 2014.
  6. Organisation de manifestations scientifiques
  7. Organisation de la journée « jeunes chercheurs » dans le cadre du Congrès de la SIES de Nancy (24-27 septembre 2009).
  8. Co-organisation de la journée d’études internationale de la SIES : Le Futurisme italien, entre l’art et la politique, Lyon3, 29 janvier 2016.