Il fantasma del romanzo

Le futurisme italien et l'écriture romanesque (1909-1929)

de Barbara Meazzi

Numéro 2 de la collection : Arts Cultures Pouvoirs
ISSN : en cours
Éditeur : Presses Universitaires Savoie Mont Blanc
Publication : Chambéry, France
Date de publication : avril 2021
Support Livre broché
ISBN-10   2377410596
ISBN-13  9782377410590
Poids : 558 gr
Nombre de pages : 430
Prix : 30,00 €

Malgré l'absence d’un appareil théorique, force est de constater que le futurisme a produit des textes en prose que l’on peut légitimement appeler «romans». Si l’on s’en tient aux suggestions de la critique contemporaine, qui n’est pas du tout unanime quant aux œuvres et aux auteurs, on compterait une dizaine de romans, en tout et pour tout, entre 1910 et 1935. Pour notre part, nous avons comptabilisé un nombre de romans écrits par les futuristes nettement plus élevé : Palazzeschi, Corra et Ginna, Buzzi, Carli, Cangiullo, et puis Fillia, Brosio, Casavola, Folgore et Marinetti lui-même, dont on a finalement peu étudié la production romanesque, impriment et diffusent toutes sortes de «romans», antiromans, poèmes-romans, tentatives de romans, chaque texte affichant et revendiquant une spécificité futuriste. Force est de constater, dès lors, que les futuristes se sont approprié l’écriture en prose et ont essayé d’en faire un terrain d’expérimentation: peut-on légitimement penser qu’elle est futuriste ? Un romancier futuriste écrit-il un roman ou un roman futuriste? Existe-t-il un «roman» futuriste ?

Introduction
« Le roman se meurt, le roman est mort »    11

Première partie : La fondation du futurisme    25

Chapitre I
Mafarka le futuriste ou l'imposture mythologique du futurisme    27

Chapitre II
Le cas de Paolo Buzzi, futuriste et romancier    65

Chapitre III
Palazzeschi : la littérature romanesque futuriste entre incongru et Perelà    99

Chapitre IV
Sam Dunn entre subversion et fantastique futuristes    127

Chapitre V
Le futurisme et le paradoxe romanesque chez Arnaldo Ginna    157

Deuxième partie : « Il romanzo deve morire » : Marinetti et l'écriture romanesque    185

Chapitre VI
L'industrie éditoriale dans les années dix et vingt    187

Chapitre VII
Écrire la guerre : Marinetti et les projets romanesques    227

Chapitre VIII
« Dopo la guerra le forze mancano » :
Marinetti romancier entre 1918 et 1920    267

Chapitre IX
«… Si chiamava Dina ed era mite » :
Marinetti et l'expérimentation romanesque    311

Chapitre X
L’expérience de l’écriture collective :
« dix auteurs en quête de lecteurs »    347

Épilogue
La fin de l’expérimentation    389

Bibliographie sélective
Quelques romanciers futuristes    401

Index des noms    413

FMSH-Diffusion est le diffuseur des livres édités par le laboratoire LLSETI

Cet ouvrage est en vente chez votre libraire ou sur internet à cette adresse:

www.lcdpu.fr/livre