Jordan EMERY

Doctorant en Sciences de l'information et de la communication

Jordan.Emery@etu.univ-smb.fr

 

Titre de la thèse : Corps, Espace et Numérique : les potentialités queer contemporaines dans la constitution de contre-espaces politiques. Cas d'études transnationales avec leur prolongement sur les réseaux sociaux numériques.
Body, Space and Digital: contemporary queer potentialities in the constitution of political counterspaces. Transnational case studies with their extension on digital social networks.

Mots-clés : Potentialité, Espace, Queer, Numérique, Contre-espace, Politique
Potentility, counterspace, Space, Politic, Queer,Digital
 
Directeur de thèse : Jacques IBANEZ BUENO

Résumé du projet de thèse: Ce travail de recherche qui s'ébauche vise à questionner les potentialités queer contemporaines dans la constitution de contre-espaces politiques. Le queer sera appréhendé dans ce travail comme un braconnage culturel (De Certeau, 1990) qui, entrelacé dans des perspectives politiques qui impliquent des processus de désidentification (Muñoz, 1999) et de désidentarisation (Moineau, 2016) est en friction avec des perspectives marchandes qui opèrent un détournement de résistance (Pierre-Dahomey, 2020) sur ce dernier. Pour ce travail une méthodologie hybride de recherche par l’image et l’observation participante, inscrite dans le champ des méthodes visuelles sera mobilisée.

Résumé du projet de thèse en anglais: This research work that is in the making aims to question contemporary queer potentialities in the constitution of political counter-spaces. Queer will be apprehended in this work as cultural poaching (De Certeau, 1990) which, intertwined in political perspectives that imply processes of disidentification (Muñoz, 1999 & Moineau, 2016), is in friction with market perspectives that operate a diversion of resistance (Pierre-Dahomey, 2020) on the latter. For this work, a hybrid methodology of research through images and participatory observation, inscribed in the field of visual methods, will be used.