Rechercher des actualités :



Chargement ...
r2248_4_photo_site_du_crem_lorraine.jpg

Séminaire "Discours et société"

Vendredi 14 octobre 2022 après-midi
Campus de Paris Cité
Zoom

Des informations précises seront données début septembre.

Deuxième séance du séminaire interlaboratoire d'analyse du discours, co-organisé par Emilie Née (Ceditec, UPEC), Marie Veniard (EDA, Univ. Paris Cité), Annabelle Seoane (CREM, Univ. de Lorraine), Loïse Bilat (IDIS, HEP de Fribourg) et Maude Vadot (LLSETI, USMB)

Ce séminaire se veut un lieu de réflexion et de discussion permettant de (ré)interroger des questions épistémologiques classiques en AD, en les envisageant à l’aune de préoccupations sociales et de pratiques de recherches actuelles. Vous en trouverez une présentation plus détaillée en pièce jointe.

Pour cette séance, Noémie Marignier, maitresse de conférences à l'université Sorbonne Nouvelle, présentera une communication intitulée "Interpellation, performativité, agency : richesses et limites de l’apport des travaux de Butler pour l’analyse du discours" :

"Les travaux de Judith Butler, notamment ceux des années 1990, offrent des perspectives intéressantes pour l’analyse du discours, et ce au-delà d’une prise en compte du genre. Notamment, l’intérêt de Butler pour la question du discours, qu’elle articule autour des concepts-clés d’interpellation, de performativité, et d’agency, permet de s’interroger sur la puissance d’action de celui-ci. Cette prise en compte de la puissance d’agir par le discours peut s’avérer intéressante dans des perspectives contemporaines de réflexion en AD sur l’action politique et militante autour de nouveaux enjeux (race, genre, sexualité, écologie – et pas seulement la classe). Par exemple, le concept d’agency, en ce qu’il permet de prendre en compte à la fois la contrainte exercée par les discours et la résistance ou les moyens d’action que permettent ceux-ci, peut être utile pour des approches sociales du langage qui cherchent à analyser les effets politiques et sociaux du discours. Le travail de Butler présente dans ce cadre l’intérêt d’avoir des résonances fortes avec l’analyse du discours telle qu’elle se pratique en France : elle est nourrie des travaux d’Althusser et Foucault, elle questionne la matérialité des discours, elle s’inspire de pragmatique (discipline voisine de l’AD), entre autres. De là, Butler s’avère une richesse pour l’AD en tant que son travail permet d’intégrer de nouveaux objets (le genre) mais aussi de nouvelles problématiques (la capacité d’action et pas simplement l’assujettissement idéologique). Pour autant, l’application de ces concepts en AD se révèle parfois malaisée : les matérialités discursives attestées résistent souvent à l’analyse par les outils butlériens. J’exposerai plusieurs de ces difficultés (abstraction des théories, lectures trop littérales des discours, interprétations abusives), puis certaines résolutions possibles : à partir de plusieurs extraits de corpus, je montrerai comment articuler ces concepts à des outils d’analyse plus classiques de l’AD permet des interprétations robustes".

Contact : Maude Vadot maude.vadot@univ-smb.fr


Fichier pdf Présentation du Séminaire "Discours et société"