Dominique GRIOT

Doctorante en histoire contemporaine
dominique.gobert@etu.univ-savoie.fr

Titre de la thèse: Pouvoir et territoire en Savoie du Nord au XIXème siècle
                                 The leaders of Haute-Savoie: powers and territory

Résumé

Etre ou devenir, mais aussi rester, un personnage influent : le projet de thèse relève de l'histoire sociale en s'attachant à examiner les mécanismes de renouveau et de permanence des formes de notabilités locales. Entre France, Genève et le Piémont de l'Italie du nord, l'actuel territoire de Haute-Savoie permet de faire jouer des jeux d'échelles. A dominante rurale, où se distingue toutefois une pluriactivité multiforme qui induit des échanges conditionnant les formes de dominations sociales, ce territoire permet une analyse au plus près du terrain d'un groupe défini en l'état à la cinquantaine d’individus recensés comme les plus influents sous l'Empire napoléonien. Les sources nombreuses et variées (listes de censitaires, sources fiscales et notariales, distinctions honorifiques, charges édilitaires, etc.) permettent de suivre ce groupe sur un long XIXe siècle, ses recompositions, les déplacements des formes de légitimité et de reconnaissances. Par ailleurs, l'histoire mouvementée de la Savoie, qui change à deux reprises de nationalité entre 1815 et 1914, introduit l'idée d'élites (les termes élites/notables sont à discuter) transnationales, du moins pour la dizaine d'individus qui dominent localement, car ces hommes savent conserver des réseaux que la « situation de frontière » et les aléas de l'histoire ont structurés. Soucieuse donc d'une démarche qui articule des relations spécifiques au territoire et à l’environnement politique et économique plus large, le projet se fixe pour objectif de décrire les rouages du pouvoir territorial.


Being or to become, but also to stay, an influential character: the project of thesis is a matter of the social history by attempting to examine the mechanisms of revival and durability of the forms of local notabilities. Between France, Geneva and Piedmont of Italy of the North, the current territory of Haute-Savoie allows to make play sets of scales. In rural dominant, where distinguishes itself however a multi-form occupational pluralism which leads exchanges conditioning the forms of social dominations, this territory allows an analysis as closely as possible to the ground of a group defined as is to about fifty listed individuals as the most influential under the napoleonic Empire. Numerous and varied sources (lists of based on a tax qualification, fiscal and notarial sources, awards, édilitaires loads, etc.) allow to follow this group over a long XIXth century, its reorganizations, the movements of the forms of legitimacy and recognitions. Besides, the animated history of the Savoie, which changes twice nationality between 1815 and 1914, introduces the idea of elites (the terms elites / notables are to be discussed) transnational, at least for about ten individuals who dominate locally, because these men know how to keep networks which the ' situation of border ' and the hazards of the history structured. Worried thus about an approach which articulates relations specific to the territory and to the wider political and economic environment, the project settles for objective to describe the cogs of the territorial power.

Directeur de thèse : Sylvain MILBACH

Mots-clés : notables, élite, pouvoir, Haute-Savoie, clientèles, parentèles, hiérarchie, hérédité des charges, continuité, ruptures, reconnaissance, notabilité, fortune…

Thématiques de recherche : histoire sociale, étude d’un territoire, liens sociaux

Activités professionnelles

Enseignante en Histoire géographie en lycée général et technologique à temps plein depuis 2003.

Date de soutenance de thèse : courant 2021