Antonia CEBALLOS CUADRADO

Doctorante en Sciences de l'information et de la communication (CNU 71)

Cotutelle avec l'Université de Séville

Antonia.Ceballos@etu.univ-smb.fr

 

Titre de la thèse : L’apport de Jean Jaurès à l’idée de l’Europe via ses textes journalistiques
Jean Jaurès’ contribution to the Europe’s idea through his journalistic texts

Mots-clés : Jean Jaurès, journalisme,presse, Europe, paix, droits
Jean Jaurès, journalism, press, Europe, peace,rights

Directeur de thèse : Jacques Ibanez Bueno, PR,  Quotité de temps : 50 %

Co-Directrice : María Eugenia Gutiérrez Jiménez, PR, 50%

Résumé du projet de thèse : L'hypothèse de départ est que Jean Jaurès devance les pères idéologiques de l'Union Européenne, Robert Schuman y Jean Monet, en leurs propositions d'une Europe unie comme garantie de paix dans le continent. En outre, on considère que le journalisme, comme espace pour générer et diffuser les idées, a joué un rôle fondamental dans cette défense d'une Europe unie.
La presse est pour nous une source documentaire, mais aussi elle est une partie fondamentale de l'objet d'étude. On est d'accord avec Gómez Mompart et Marín Otto sur l'importance des interprétations critiques du journalisme et la nécessité de faire le lien entre l'histoire de la presse et le reste de la production intellectuel de son époque.
La présente recherche s'insère dans cette manière de concevoir l'histoire du journalisme comme un élément clé pour élaborer et diffuser les discours historiques ; dans ce cas, sur l'idée d'une Europe unie et en paix.
En dernier lieu, on comprend le travail journalistique de Jean Jaurès dedans un continuum qui commence avec la presse révolutionnaire française, notamment la Tribune du Peuple de Babeuf, où l'imprimé est le principal instrument de l'action politique, et qui continue jusqu'à nos jours avec la presse d'opinion.
L'approche méthodologique de ce travail est qualitative étant donné qu'on considère que les outils quantitatifs ne sont pas utiles pour aboutir aux objectifs proposés. La principale caractéristique de notre dessein méthodologique est l'interdisciplinarité, en utilisant techniques de l'histoire, de la linguistique et de la communication.

Résumé du projet de thèse en anglais : Our starting hypothesis is that Jean Jaurès’ thoughts of Europe are ahead of those of Robert Schuman and Jean Monet, considered the ideological fathers of the European Union. Jaurès’ approach was towards a united Europe, so as to guarantee peace on the continent. In this defence for peace, journalism plays a fundamental role as a space where ideas are generated and spread.
In our research, the press is a documentary source and a fundamental part of our subject of study. We defend, through Gómez Mompart and Marín Otto, the importance of critical interpretations of journalism and the necessity of connecting press history with the rest of the cultural production of the period.
The current investigation is inserted in this idea of conceiving the history of journalism as a key element to produce and spread historical discourses; specifically, in this case, about the idea of a version of Europe united and in peace.
Finally, we understand the journalistic work of Jean Jaurès as a part of the continuum which was born with the French press of the Revolution, particularly the Tribune du Peuple of Babeuf, where the printed word is the main instrument for political action, and continues to be so today with the opinion press.
The methodological approach of this work is qualitative since we consider that the quantitative tools are not adequate to achieve the proposed objectives. The main characteristic of our methodological design is interdisciplinarity, by resorting to characteristic research techniques of both history, linguistics and communication.