Medhi BAREAU

Doctorant en Sciences Sociales

medhi.bareau@etu.univ-savoie.fr
 

Directeur de thèse : Roland RAYMOND

Mots-clés : Silence. Institutionnalisation, Mineurs Non Accompagnés, migration.

Thématiques de recherche : Silence, sociologie du silence.

Résumé : Projet de thèse provisoire
Le XXIème siècle fait la démonstration d’une communication effrénée. Les journaux des chaînes d’informations en continu par exemple, répètent sans cesse les mêmes informations, ne laissant que peu de répit à l’auditeur pour prendre la mesure de l’événement ou pour réfléchir sur le message qui lui est adressé. Les chroniqueurs radio ont pour la plupart la consigne de ne pas laisser de temps de silence, comme si celui-ci serait l'aveu d’une défaillance du message, d’un affaiblissement de la pensée. Le bruit rassure la plupart de nos contemporains en Occident car, ce dernier donne à penser à l'individu qu'il n'est pas seul. Parce ce que le silence ne peut coexister avec le bruit, il est parfois perçu comme une absence. Pourtant le bruit qui de même ne peut cohabiter avec ce dernier, n’est pas appréhendé comme une absence, mais plutôt parfois comme un trop plein. Cela peut paraître paradoxal si l’on met ces données en perspective. D’un côté, la prégnance du silence sur le bruit génère un sentiment de vide, d'absence. De l’autre la prégnance du bruit sur le silence ne renvoie pas à la même angoisse métaphysique. En effet, le bruit fait plutôt échos à un mode de vie occidental, un brouhaha quelquefois perçu comme incessant et inhérent à la modernité. Si le silence entraîne une méfiance, une résistance d’individus à vouloir se tenir devant lui, pour certains il permet la rencontre avec l’autre. Même si ce dernier (cet autre), peut sembler nul autre que soi perçu hors de soi. Le silence donne selon chacun, selon les circonstances et l'état émotionnel de la personne, une perception cristallisée de ce qui, dans la priorité du moment (ce qui retient le plus son attention), fait miroir avec ce qui l’expose au monde...
 

FORMATION UNIVERSITAIRE :
2018 à nos jours : Doctorat de sociologie. Université Savoie Mont Blanc
2016-2017 : Master 2 Mention Sociologie - Spécialité « Intervention sociale, conflits et développement ». Université de Strasbourg

TRAVAUX DE RECHERCHE

  • 2016-2017 : Mémoire de Master 2 Mention Sociologie - Spécialité « Intervention sociale, conflits et développement ». Université de Strasbourg, sous la direction de David Le Breton. (Mention « assez bien 13.5 »)

Ce mémoire étudie la construction de parcours des personnes vivant une « expérience anorexique ». Hypothèse : Le corps dans l’expérience anorexique est parfois pris en otage dans le sens de prendre son corps comme un hôte, auquel on va donner le rôle par sa privation de liberté, de suspendre la routine, pour la changer en épreuve de force.

  • Participation au séminaire franco-allemand sur la question des Migrations internationales, organisé par le laboratoire DynamE de l’Université de Strasbourg et l’Université Goethe de Francfort
  • 2014-2015 : Mémoire de Master 1 Mention Sociologie - Spécialité « Intervention sociale, conflits et développement ». Université de Strasbourg Sous la direction de David Le Breton. (Mention « bien » 15)

Ce mémoire cherche à tracer les contours d’une réflexion possible sur les malentendus entre soignants et soignés. Quelles sont les médiations possibles pour transformer les malentendus en accord, prenant en compte les besoins fondamentaux des acteurs concernés directement ou indirectement par un malentendu.

  • 2014-2015 : Mémoire Licence Sciences sociales : Sociologie, médiation et développement social. Université de Strasbourg, sous la direction de David Le Breton. (Mention « bien » 15). THEME : LE SILENCE

Ce mémoire questionne la difficulté des personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité à accueillir l’expérience du silence. Ces personnes se sentent-elles constamment dans le besoin de combler le vide, le manque, le silence par de la parole ? Le silence serait-il vécu comme quelque chose de vraiment horrible et d’insupportable car l’individu, se retrouverait seul avec ses angoisses de type abandon, manque, peur du vide etc. Finalement, les activités, l’entourage, le bruit lui permettraient-il de pallier ces angoisses, et à faire croire que quelque chose se passe, que l'autre renvoie cette image d'une personne qui n'est pas seule, que l'on n'abandonne pas !

  • 2013-2014 : Projet mémoire : Licence Sciences sociales : Sociologie, médiation et développement social. Université de Strasbourg, sous la direction de David Le Breton. (Mention « bien » 15). THEME : LE SILENCE

Hypothèse soulevée : Y aurait-il un silence réparateur et calmant pour des personnes ayant une construction plus ou moins stable, et qui acceptent leurs angoisses ? Le silence leur permettrait-il un ressourcement de temps en temps ? Le silence peut alors être comme une cure, qu’un individu va vivre lors d'une psychanalyse où le psychanalyste lui renvoie des choses qu'il identifie mais qu'il laisse le soin à l’individu de trouver, de se questionner par lui-même, de s'apporter ses réponses ?

 STAGES ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES :

  • 2019-2020 : Enseignant-vacataire à l'USMB : cours de méthodologies universitaires.
  • 2018-2019 : Enseignant à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers : cours de sociologie et d’anthropologie

- Les grands domaines de la sociologie.
- Les concepts de base en sociologie.
- Les concepts de base en anthropologie et ethnologie

  • 2018-2019 : Educateur pour des Mineurs Etrangers Non Accompagnés.
  • 2017-2018 : Professeur des Ecoles. Instruire et accompagner 10 élèves en situation de handicaps.
  • 2015-2017 : Stage long à la Mairie d’Illkirch (Alsace) « Chargé de projets » dans le cadre du Master 1 et 2 Sociologie - Spécialité « Intervention sociale, conflits et développement ». Université de Strasbourg - Objectif du stage : Créer un partenariat entre la Mairie d’Illkirch et les foyers (foyer Mères Enfants et de l’Adolescence) implantés sur son territoire.
  • 2016 : Intervention au Centre de Formation des Musiciens Intervenants : Le silence un objet thérapeutique ?
  • 2014-2016 : Centre Médico Psychopédagogique (CAMPA) - Référent, co-créateur, modulateur et rapporteur de deux ateliers à but thérapeutique destinés à des adolescents de 11 à 18 ans, souffrant de divers troubles psychiques.
  • 2015-2016 : Formation expérientielle dans le cadre de la formation « Entretiens Infirmiers en Psychiatrie » qui met l’accent sur la posture soignante et donc le cadre interne (éthique, connaissance de soi…) à travers la dynamique de groupe et la pédagogie rogérienne.
  • 2011-2016 : Centre Psychothérapeutique pour Enfants et Adolescents Evaluation en entretien d’accueil les troubles socio-éducatifs, psychologiques des adolescents en difficulté. Accompagnement socio-éducatif.